Translate

31 janv. 2014

Car le champagne est aussi du vin !!

Samuel Cogliati écrit depuis de nombreuses années à propos du vin. Il est entre autre, le traducteur italien de la revue "LeRouge&leBlanc"

Il nous propose un ouvrage très intéressant, qui nous permet de découvrir l'histoire de ce terroir, ses codes et tout un monde d'artisans-vignerons attachés à leurs terroirs, adepte d'un travail respectueux de la vigne et d'une œnologie peu "invasive".

Car l'A.O.C. Champagne, une fois le vernis clinquant des grandes maisons ôté, souffre de quelques tares dont elle a du mal à se débarrasser.

En 2010, 83% des vignes étaient désherbées chimiquement. L'utilisation massive des pesticides qui font que de nombreuses nappes phréatiques du département de la Marne sont non conformes !

Les mentions Premier Cru et Grand Cru sont galvaudées : "En Champagne, c'est le village, c'est-à-dire le territoire de la commune tout entier qui est classé, indépendamment des données pédologiques et géologiques." 

Mais une minorité de vignerons, avec Anselme Selosse comme locomotive, a décidée de faire parler le terroir et ce petit livre nous en propose une sélection non exhaustive mais qualitative.


Le livre renferme aussi une belle partie consacrée à la dégustation des champagnes avec une approche empirique très intéressante qui se veut objective et non définitive. Les multiples séances effectuées ont aussi permis à l'auteur de constater que le champagne peut aussi se bonifier en vieillissant : "Nous avons le sentiment que l'évolution rapproche en quelque sorte le champagne du vin, comme s'il s'agissait d'une réconciliation entre ces deux notions."

Pour finir une citation dont je suis toujours friand et dont la paternité est attribuée à Francis Scott Fitzgerald : 
" Too much of anything is bad, but too much of champagne is just right "

Bonne lecture.